Salmiech 

son histoire, ses activités et curiosités

Un site pittoresque

au coeur de l'Aveyron

Salmiech 

commune rurale et dynamique

Le mot du Maire

Mot du Maire de Salmiech Aveyron

2015 aura été une année tragique pour la France. Sans revenir sur les événements dramatiques qui ont secoué notre pays, gardons plutôt en mémoire l’image d’une démocratie puissante qui fait l’admiration du monde entier de par son patrimoine et ses valeurs qui nous permettent par-dessus tout de bien vivre dans nos communes rurales. À nous de redonner du sens à notre action de tous les jours, dans le respect des convictions de chacun.
Les traditionnels voeux du maire ne sont certes pas une formule magique mais sont pour moi l’occasion, une fois par an, de vous rendre compte des réalisations faites à Salmiech et des projets à mener à bien pour l’année qui commence ; et, ce, dans un contexte contradictoire.


Côté pile, la poursuite de la crise qui impacte directement la France et indirectement toutes les collectivités locales, avec de gros efforts à fournir, en particulier face à la baisse des dotations et autres subventions.
Côté face, un nombre d’habitants en constante progression qui a atteint 770 personnes suite au dernier recensement de la population, après avoir enregistré 7 naissances, 1 mariage, 14 décès et forcément de nouveaux arrivants (8 familles), sans oublier, depuis sa livraison en septembre dernier, les 30 résidents du nouveau centre d’hébergement pour personnes âgées géré très efficacement par l’association Le Théron.


En 2015, 273 000 euros ont été mobilisés par la collectivité pour la rénovation de la salle polyvalente, associée à l’amélioration de la performance énergétique. Ces travaux ont ainsi pu voir le jour grâce aux aides financières de l’Etat, de la Région, du Département et de la Communauté de Communes Viaur Céor Lagast jusqu’à représenter 62% du coût total. De plus, comment ne pas citer l’aménagement, par les agents techniques, de la salle de réunion attenante, comprenant notamment la peinture des boiseries intérieures et la pose de soubassements.
Parallèlement au déblocage de 86 200 euros pour l’achat de l’habitation de la boulangerie avec des pistes à l’étude, d’autres réalisations "de mieux vivre ensemble" ont vu le jour pour 58 200 euros, comme par exemple : rénovation au niveau des voiries et placettes, enfouissement des réseaux à Saint-Amans, rafraîchissement du bâtiment de la mairie, sans oublier les nombreuses manifestations ayant contribué à l’animation du village.
Au niveau des recettes, nous avons enregistré l’année passée la vente de l’ancienne école de
Carcenac, ainsi que celles du dernier terrain au lotissement du Stade, d’un autre terrain au lotissement de La Pépinière 1 et d’un dernier à La Pépinière 2, portant au final le nombre de permis de construire à 4 pour les habitations et à 3 pour les bâtiments agricoles ou professionnels.

À l’horizon 2016, s’inscrivent les perspectives des projets suivants :
- l’achat d’un terrain à la Communauté de Communes afin d’agrandir les lotissements de La Pépinière via la création de 4 lots, car il ne reste plus que 4 terrains à la vente,
- le déplacement de l’agence postale communale dans les locaux de la mairie pour des questions d’accessibilité avec la réalisation par les agents techniques des aménagements nécessaires afin d’accueillir ce service,

- la création d’un bureau dans le prolongement de la mairie,
- la mise en oeuvre de travaux d’accessibilité des bâtiments publics,
- la réalisation d’autres travaux selon les besoins et finances (réhabilitation de l’ancien centre d’hébergement ...).


La commune prendra en même temps un virage en matière d’organisation de son territoire en rejoignant une nouvelle intercommunalité après la dissolution programmée de notre actuelle Communauté de Communes à l’horizon 2017 ; ce qui ne sera pas sans conséquence pour le personnel. Couplé à la création de la nouvelle région Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon, ce bouleversement communautaire va nécessiter une inéluctable adaptation de nos modes d’action et de gestion, sachant que le Conseil Municipal s’est déjà prononcé pour un rattachement à la Communauté du Pays de Salars.
Nous tous, citoyens, associations, bénévoles, acteurs économiques, et a fortiori équipe municipale, aurons donc, comme à l’accoutumée, de nouveaux challenges à relever que nous connaissons déjà ou pas encore car tout n’est pas prévisible.


En attendant, je souhaite à chacun et chacune d’entre vous une très bonne année 2016.

 

Jean Paul LABIT - Maire de Salmiech